Pourquoi la sécurité dans le Cloud est plus sûre que celle des solutions locales ?

Nombreux sont les médecins qui nous demandent si le cloud est vraiment sécurisé ?  Placer des données de santé sur un réseau virtuel géré par un tiers ou sur des serveurs qui échappent à votre contrôle, est-ce bien raisonnable ?

La réponse est OUI.

Pourquoi le cloud est-il plus sûr, mieux adapté à la protection des données de santé et plus conforme aux législations que les solutions installées en local sur site (on-premise) ?

Il faut avant tout s’intéresser au niveau de sécurité des solutions locales on-premise et garder à l’esprit que le niveau de protection des solutions de sécurité ne dépend pas que de la cybersécurité.

Il est important de se poser ces questions parmi tant d’autres sur la sécurité des données hébergées sur des serveurs au sein des cabinets :

  • Qui a accès à distance, mais aussi physiquement aux serveurs ?
  • Quel est l’état de votre infrastructure, de votre serveur ? Comment celui-ci va évoluer ?
  • Votre environnement serveur est-il bien maintenu et à jour ?
  • Votre espace d’accueil du serveur est-il convenablement protégé physiquement ?
  • Quelles mesures sont prévues en cas d’incendie dans votre salle serveur ?
  • Vos sauvegardes sont-elles effectuées quotidiennement et où sont-elles conservées ?

Pourquoi le cloud est-il plus sûr ?

Le recours à des solutions cloud permet d’éviter ou de résoudre immédiatement bon nombre des risques physiques associés aux solutions installées en local :

  • le prestataire de services cloud certifié HDS pour les données de santé se charge des sauvegardes
  • les données sont hébergées dans les datacenters ultra modernes sur des serveurs surpuissants
  • l’accès physique à ces serveurs et aux données est quasiment impossible étant donné le niveau extrême de sécurité des infrastructures.
  • Finis les problèmes de serveurs défectueux et de disques durs et autres pannes imprévues.
  • Les solutions sont adaptées aux besoins des utilisateurs et les serveurs, sont situés à des endroits spécifiques sécurisés.
  • Dans le cadre de Surgica, les données sont hébergées en France sur 2 sites différents, à paris et à Marseille pour apporter encore plus de sécurité.
  • L’infrastructure est pensée sur mesure dans le respect de la réglementation européenne en matière de protection de la vie privée.
  • Des alertes de sécurité avertissent les administrateurs des infrastructures pour garantir une veille permanente.

Qu’est-ce que la certification HDS ?

La solution d’hébergement proposée pour Surgica est certifiée HDS.picto_hds-bd

Cette certification a pour vocation de renforcer la protection des données de santé à caractère personnel et de construire un environnement de confiance

autour de l’e-santé et du suivi des patients. Les données de santé sont des données sensibles. Leur accès est donc encadré par la loi pour protéger les droits des personnes.

L’hébergeur de données de santé, certifié HDS par un organisme indépendant, héberge ces données dans des conditions de sécurité adaptées à leur criticité. La règlementation définit les modalités et les conditions attendues.

 La certification HDS, donne à une solution hébergée en Cloud la garantie d’un niveau de sécurité élevé pour les données de santé.

L’équipe Surgica