Dès janvier 2022, les patients pourront accéder et donner accès à leurs données de santé grâce à Mon espace santé.

 

C’est un nouveau service public qui permettra à chacun de stocker et partager ses documents et ses données de santé en toute sécurité pour être mieux soigné.

 

L’objectif est de donner la main aux patients pour gérer leurs données de santé. Ils pourront partager ces données de façon sécurisée avec les professionnels et les établissements de santé ainsi qu’avec des services numériques en santé, référencés par l’Etat.

Mon espace santé  s’articulera autour de quatre « briques »:

  • le dossier médical partagé (DMP) qu’il sera possible de consulter et alimenter
  • l’agenda de santé avec l’agrégation des rendez-vous médicaux passés et futurs,
  • la messagerie sécurisée qui permettra aux patients de réceptionner en toute sécurité des informations personnelles,
  • le catalogue d’applications référencées pour des accès à des applications utiles pour la santé.

 

 

Interruption de la création des DMP au 1er Juillet mais il sera toujours possible d’alimenter les dossiers existants.

A partir de ce 1er juillet 2021, il ne sera plus possible aux médecins de créer de nouveaux DMP (dossiers médicaux partagés) au cabinet. De même pour les pharmaciens en officine, les usagers dans une caisse d’assurance maladie ou sur le site dmp.fr.

 

Il s’agit d’une période transitoire jusqu’à l’ouverture en janvier 2022 de Mon espace santé qui entre en phase pilote à partir du 1er juillet dans trois départements. Le DMP restera une brique essentielle de ce nouveau service.

L’équipe Surgica